Escapades Outre-mer / îles

Carnet de voyage de l’île Maurice

19 décembre 2018

Hello joli monde. Déjà deux mois que je suis rentrée, et je n’ai même pas pu trouver le temps de trier mes photos de voyage. Enfin si, maintenant c’est fait! J’ai adoré l’île Maurice, et je serais super heureuse d’y retourner un jour, pour la troisième fois.

Notre voyage n’a pas été tout rose non plus car nous avons rencontré quelques péripéties, mais j’ai adoré le dépaysement et l’ambiance chaleureuse que nous ont réservé certains habitants! Allez, place à la visite plus détaillée du voyage ! Veuillez attacher vos ceintures et rabattre vos tablettes, nous allons décoller!

L’avion

Le vol est trèès long! Comptez 16 heures avec les escales. Vous aurez droit à une place assez confortable, avec kit de survie (chaussettes, coussin, plaid et brosse à dents). Nous avions aussi un écran par siège, ce qui m’a permis de passer le temps et de m’occuper en évitant d’écouter les incessants gémissements des bébés alentours ^^! Dans l’avion, on vous passe des musiques mauriciennes, et tout prend sens de la magie quand on atterrit et qu’on entend cette douce musique.

 

Notre hôtel

Nous avons logé dans un studio à l’hôtel Be Cosy de Trou aux Biches, au Nord Ouest de l’île. Cet hôtel *** a été construit il y a 5 ans. Il n’a pas de plage privée, c’est à mon sens le seul bémol. Les plages privées vous évitent d’être harcelés et démarchés par les vendeurs qui proposent des tarifs supérieurs de 30% aux boutiques. Le Be Cosy possède deux restaurants, une énorme piscine, et des services hauts de gamme comme un spa, une esthéticienne, et des excursions gratuites. J’ai adoré la piscine, le petit déjeuner hyper copieux et à volonté, le parc arboré et la gentillesse du personnel hôtelier. La dame qui faisait le ménage dans notre chambre avait toujours une attention très délicate pour nous, comme une éponge offerte pour notre vaisselle, ou des vêtements soigneusement pliés.

Visites incontournables

Le Jardin des Pamplemousses : L’un des jardins qui abritent le plus d’espèces végétales de l’île. Nous avons payé pour un guide, qui nous a montré des petites choses que l’on n’aurait pas vu nous mêmes. Des araignées, des roussettes, l’arbre aux quatre épices, l’arbre qui saigne, l’arbre à papier … Ce jardin regorge de secrets qui valent le coup d’être découverts. Les immenses nénuphars des bassins sont spectaculaires ! Nous y avons aussi croisé plein d’espèces d’oiseaux différentes. C’est une visite qui vous promet détente, et savoir!

Les îles alentour,  Îlot Gabriel, île Plate, île aux Cerfs, Rocher Crystal, île aux Bénitiers : Pour la visite de chaque île nous avons pris un forfait avec déjeuner. Au menu, des spécialité créoles à base de marlin bleu, et des bananes flambées au rhum! Miam! Mais l’île qu’on a préféré est l’îlot Gabriel. C’est là qu’on a vu l’eau la plus claire et transparente… On se sentait vraiment en vacances. L’endroit était sauvage, et prisé par quelques catamarans. Nous y avons fait du snorkelling, et même vu une tortue qui broutait tranquillement. L’île aux Cerfs abrite un hôtel ***** et est beaucoup plus touristique. L’ambiance est plus club et activités que détente. Le Rocher Crystal vaut aussi le détour. En équilibre dans l’océan, il défie toute perspective de la gravité!

Chamarel la terre aux 7 couleurs et sa cascade : Chamarel est un parc connu pour ses terres aux sept couleurs, dues à des sédiments volcaniques qui ont traversé le temps. C’est très joli, et la balade est agréable. Il y a bien entendu des tortues géantes, et des variétés végétales exotiques. Mais le plus beau à Chamarel, c’est selon moi sa cascade de plus de 100 mètres de haut. Un petit air de Jurassic Park…

Autres visites à faire : L’ascension du Morne pour les plus sportifs, vous offre un point de vue exceptionnel sur le lagon… Oup’s je suis asthmatique. Le Château de Labourdonnais retrace l’histoire des premiers colons, mais aussi de l’évolution économique de l’île. Très belle demeure coloniale où j’aurais bien aimé poser mes valises. Le jardin est magnifique… On y trouve aussi des tortues. J’ai eu un réel coup de coeur pour l’arbre aux Orchidées. Je veux le même chez moi! Si vous le pouvez, mangez sur place dans le restaurant du château. Un peu cher, mais le repas est délicieux, et le cadre exeptionnel! L’usine à thé de Bois Chéri vous promet une visite très enrichissante sur la fabrication du thé, les plantations, et les origines. Nous avons eu droit également à une dégustation de thés avec un point de vue sur un très beau lac, et des biches et cerfs gourmands qui venaient nous manger dans la main. La fabrique de maquettes de Goodlands est aussi une super visite. Totalement gratuite, on y découvre la fabrication de maquettes des plus beaux navires. Le guide est passionné, et vous explique soigneusement chaque étape de la fabrication. J’ai adoré! Ah, et si vous avez une voiture, je vous conseille de faire le tour de l’île car il y a de très beaux paysages à voir!

Faune et Flore

Pour les adeptes du snorkelling comme nous, les plus beaux spots sont autour des îles voisines, mais aussi au sud est de l’île principale à Blue Bay. On y accède en bateau pour un tout petit prix (environ 10 euros par personne). C’est là que j’ai vu le plus de variétés de poissons. Une impressionnante concentration d’espèces, qui évoluaient autour de nous comme si de rien n’était. Chirurgiens, poissons flûtes, poissons perroquets, anges, tortues, bernard l’hermite, tétraodons, dorades, murènes, serpents de mer, et même une raie … Vous pouvez aussi partir depuis la plage de votre hôtel, car tous les endroits du lagon sont riches en faune sous-marine.

A l’ouest, lors d’une excursion, nous avons aussi croisé des bancs de dauphins sauvages. Malheureusement, la traque faite par les bateaux de touristes les font systématiquement fuir…

Tout près de notre hôtel à Trou Aux Biches, nous avons eu l’immense chance de nager avec les tortues. Elles sont chaque jour nourries par des locaux qui en prennent soin, et du coup, vous pouvez nager autour d’elle et même les nourrir.

Mais le plus beau … Ce qui était mon rêve d’ailleurs, est devenu réalité. Les baleines! Mais la chance incroyable de voir des baleines quoi! Elles étaient déjà en train de repartir vers des eaux plus froides, mais nous avons pu les voir de tout près, et même avoir un superbe spectacle d’une baleine à bosse sautant à la renverse tout près du bateau. De loin mon plus beau souvenir!

Au centre de l’île où c’est beaucoup plus boisé, et dans les montagnes, on trouve aussi des singes et beaucoup plus d’oiseaux. Si vous avez de la chance, vous croiserez peut être des cochons sauvages, ou des biches. Même au coeur des villes, il y a une variété d’oiseaux impressionnante : des Martins tristes, des tisserins, des tourterelles, des cardinaux …

Côté flore, c’est dans les endroits inhabités qu’on rencontre le plus de plantes exotiques : mon chouchou (et j’en ai un à la maison), c’est le frangipanier (Pluméria) qui peut parfois dépasser les 3/4 mètres de haut (pas de photo hélas)! Le mien fait 40 cm et je suis déjà heureuse! On trouve aussi des Orchidées, des palmiers, mais aussi des conifères en bord de plage.

Population

L’île Maurice est l’île la plus peuplée de l’océan Indien. Diverses religions y vivent en totale harmonie (ou presque). Des hindoux, des bouddhistes, des musulmans, des catholiques… Chacun vit et s’épanouit à côté de son voisin, sans vouloir détruire son temple ou son église… C’est un fait qui m’a autant surprise qu’ébahie! Les indiens sont majoritaires sur l’île. Ils tiennent commerce, restaurants et finances. Ensuite, viennent les créoles, puis les autres origines.

 

La voiture ou le bus?

Alors là, gros sujet! Les plus frileux diront le bus! Mais vous n’êtes pas indépendants. Nous avons loué une voiture, qui nous a coûté un rétro, 26 frayeurs, et presque une moto. Les mauriciens roulent très vite, et très mal! Ils se garent au milieu de la route, doublent quand il y a un camion en face, et vous rasent de près. Il faut redoubler de vigilance, et surtout avoir de bons réflexes. Le point positif est la liberté de mouvement et les économies de taxi que l’on a fait (25 euros la course en moyenne).

 

Manger

Franchement, mangez créole, ou thai! C’est tellement bon! Les grosses crevettes en sauce sont devenues mon plat favori (21 euros chez nous, 9 à Maurice)! Les repas sont moins chers qu’en France, et on vous promet une assiette bien garnie! Quelques spécialités qu’on a goûté et adoré : Marlin fris, curry de boeuf, curry de crevette, crevettes en sauce, porc au caramel, riz thai, bananes flambées, poulet thai … Nous avons surtout mangé au restaurant de l’hôtel qui proposait beaucoup de plats divers et à prix tout doux!

 

Points forts et coups de coeur

  • La gentillesse de notre personnel hôtelier, toujours près à nous servir.
  • La faune sous-marine hyper diversifiée.
  • La cuisine locale tellement délicieuse.
  • La diversité des paysages (mer, montagne et plaines…)
  • Le climat chaud et ensoleillé pour un mois de Septembre
  • Les prix moins chers qu’en France (sauf chez certains attrapes-touristes)

 

Points faibles, et choses à éviter

  • La pollution, même sur les îles inhabitées (ordures, emballages, plastiques, et gens qui jettent leurs poubelles en voiture…)
  • La surpopulation de l’île, qui laisse des côtes trop construites, trop peu de nature, et des gens très pauvres.
  • Les milliers de chiens errants qui viennent vous voir pour espérer avoir à manger, et les locaux qui les ignorent… C’est d’une tristesse…
  • Les vendeurs sur les plages qui essaient de vous arnaquer (on y a eu droit, mais on ne s’est pas laissés faire! 50% plus cher)
  • Le racisme. Car il faut le dire, nous nous sommes faits insulter par des locaux. Ça aussi, c’est triste.

 

Quelques recommandations avant de partir

  • Emmenez absolument de la crème solaire, car le soleil tape plus fort dans les îles!
  • Prévoyez de l’argent liquide. Beaucoup monnaient comme ça.
  • Préférez un hôtel avec plage privée, ça vous évitera la galère pour se baigner sereinement.
  • Prenez toujours une bouteille d’eau où que vous alliez.
  • À 18h, il fait nuit. Occupez vos soirées ou couchez vous tôt, car les mauriciens se lèvent très tôt.
  • Dans l’eau, prévoyez des sandales, car il y a des oursins et des poissons pierres à certains endroits.

 

Budget

  • Vol A/R : Environ 1100€.
  • Repas : Entre 3€ et 10€ en moyenne.
  • Location véhicule : 400€ environ pour 15 jours.
  • Hôtel : 600€ environ pour 14 nuits.
  • Excursions : Environ 10€ pour des virées d’une heure jusqu’à 40€ environ pour une journée avec repas inclus.
  • Carburant : Là-bas, on roule surtout à l’essence, et les tarifs sont identiques aux nôtres, soit environ 1,45€ le litre.

 

Voilà, j’espère que ce petit tour d’horizon de mon voyage vous a plu, et surtout, si vous avez des recommandations, besoin de conseils, ou autres, n’hésitez pas! En tout cas une chose est sûre, j’ai adoré ce voyage qui a été aussi enrichissant moralement que culturellement parlant!

Tu devrais aussi aimer

7 Commentaires

  • Répondre Anna Kordelia 27 décembre 2018 at 15 h 31 min

    Hello,
    Magnifique ! Merci pour les photos, c’est tellement agréable de regarder en hiver la plage et les paysages exotiques 🙂

    • Répondre Mathilda 13 janvier 2019 at 12 h 18 min

      Je t’avoue que ce genre de paysage me manque tout autant en ce moment !

  • Répondre Nina 8 janvier 2019 at 5 h 17 min

    Je vis à 20mn de l’île Maurice en avion mais je n’y ai jamais été, faudrait !!!
    Tu nous as ramené de jolies photos et ça donne vraiment y aller !
    Bisous

    • Répondre Mathilda 13 janvier 2019 at 12 h 18 min

      Franchement, fonce! Ca vaut le coup d’être vu, c’est tellement joli!

  • Répondre Dame Juju 13 janvier 2019 at 13 h 21 min

    Magnifique article ! Des photos à couper le souffle, tu as dû en prendre plein les yeux là-bas !

  • Répondre LA POZE TRAVEL 15 janvier 2019 at 20 h 32 min

    Quel beau voyage avec la diversité des paysages et ce petit coin de paradis ! Tu nous donnes bien envie de découvrir cette île.

  • Répondre My Travel Blog 25 janvier 2019 at 11 h 15 min

    Ton article me donne envie de découvrir cette belle île, que je ne connais pas. A bientôt !

  • Laisser une réponse