Voyage dans l’Ouest Américain #1

Aujourd’hui, je vous parle de quelque chose de grand, voire même d’immense, et pour les plus rêveurs d’infini.
Je suis récemment partie en voyage familial pour la première fois aux USA, l’occasion de découvrir un pays chargé d’histoire et de mythes. Ce carnet de bord va vous permettre de voyager virtuellement, et de vous faire partager chaque instant de mon merveilleux voyage.
JOUR 1 Lundi
Un grand départ s’annonce, nous prenons l’avion très tôt à Toulouse, jusqu’à Francfort. Ensuite, nous irons de Francfort jusqu’à Los Angeles. Un vol de 11h00, très long, avec des repas pré-réchauffés, des enfants qui pleurent, et des gens qui ne font que se lever. Heureusement, notre Boeing 747 était équipé d’écrans pour visionner des films, écouter de la musique, et se divertir. Descendues à Los Angeles, la même expression sur le visage de tout le monde. Tout est grand, il fait très chaud, l’endroit est quelque peu désertique. On se sent tout de suite ailleurs, très loin de chez nous. Là, un hindou nous propose de faire la route jusqu’à notre transfert avec lui. Je crois toujours qu’il n’avait rien compris, car celui ci partait à Hawaï. Belle destination aussi… Après 5 longues heures d’attente, nous décollons pour Las Vegas. Par le hublot, je regarde le Nevada, cette immensité rouge et rocailleuse, puis de très très haut, les camions, et d’étranges formes rondes au sol. Base 51?
Le soir, nous descendons à Las Vegas, déjà, il y a des machines à sous dans l’aéroport. Et qui plus est, des machines Star Wars. Nous allons louer la voiture, discutons en route avec des américaines, et voilà que le type de la location zozote « Ze Rantchall Callr ». Pas très compréhensible. Mais à notre agréable surprise, nous héritons d’une voiture spacieuse, neuve, et jolie, une Kia. Je crois que ce soir là, lorsque nous avons arpenté pour la toute première fois les routes de Las Vegas, ce fut le moment le plus beau.
Nous entrons dans la ville aux mille lumières. Où donner de la tête dans ce monde si grand? Après avoir grillé trois feux rouges, nous nous dirigeons vers notre hôtel le Circus Circus. Tout aussi grand avec ses 12000 et quelques chambres… Lorsque nous sommes entrées dans l’hôtel, nous nous croyions dans un cinq étoiles chez nous. Moquette de velours rouge, lustres luxueux, ascenseurs dorés, personnel très chic, une galerie marchande, et un sublime casino avec une belle voiture à gagner. Ce soir là, mes paupières se fermaient toutes seules. Normal après près de 26 heures debout, et le décalage horaire de 8 heures, mais ce n’est pas pour autant que nous sommes allées nous coucher de suite. Nous avons visité notre hôtel, le parc d’attraction à l’intérieur, la galerie marchande, mais n’avons pas mangé. Après une dernière partie de casino, nous allons enfin nous reposer.
 
JOUR 2 Mardi
Nous nous levons très tôt à cause du décalage horaire. 5h30. Après avoir petit-déjeuné dans l’hôtel, nous partons en escapade dans Las Vegas, sous une chaleur déjà élevée. Nous nous garons dans le parking d’un hôtel, le Bellagio, que l’on visite par la suite. Ce fut l’un des plus beaux hôtels que nous ayons visité. Des colonnes et un sol de marbre, de la moquette en velours rouge, des plafonds floraux, un parc intérieur au décor féerique avec ses cygnes et ses champignons immenses, ses fleurs gigantesques, on se serait cru dans « Alice au pays des merveilles ». C’était sans compter sur la serre aux papillons qui trônait dans l’hôtel. Dans la galerie marchande, il n’y avait que des boutiques de luxe. Cartier, Chanel, Dior… Nous avons même eu la chance de voir des mariages.
Nous visitons ensuite d’autres hôtels tous différents les uns des autres. Le Luxor, pyramide égyptienne, le Mandala Bay et sa cascade tropicale, le Quad et son personnel « sosies de star », le New York New York, l’Excalibur et son château. Nous passons également par des boutiques de luxe, tout ça pour finir par manger à… Mac Do! Finalement qui ne change rien de chez nous, sauf pour les boissons non gazeuses qui n’existent pas là bas. Puis nous nous dirigeons vers le sud de la ville, pour trouver une grande galerie marchande de plus de 150 magasins. Après des kilomètres sous 37 degrès, les pieds abîmés, assoiffées, nourries de tomates et de fraises, nous atteignons une ville entière de magasins. Vous savez, ce genre de ville qui parait fausse avec ses pavés roses, ses fontaines et ses arbustes taillés au carré. Nous y avons trouvé H&M, et tout un tas d’autres boutiques fort intéressantes. Mais ce n’était toujours pas cette fameuse galerie marchande. Après avoir marché encore quelques kilomètres, nous trouvons enfin cette galerie. Mais pas les Van’s que je souhaitais par dessus tout! Grrr! Nous faisons les magasins, et finalement rentrons en direction de Las Vegas, et en taxi cette fois. Nos pieds ne nous répondaient plus.
Magré tout, nous avons quand même voulu visiter quelques hôtels encore. Nous sommes allées voir le Flamingo et sa gigantesque fleur toute en lumières, et nous avons assisté au spectacle aquatique du Bellagio. Un moment fantastique. Dans la rue, nous avons croisé des personnages de toute sorte. Un homme avec une pancarte « Kick my balls for 1$ ». Vous m’avez comprise. Un personnage Dora l’exploratrice, Bob l’éponge, Transformer… Pour finir devant le spectacle de feu du Treasure Island, et son célèbre volcan et bateau pirate. Une soirée riche en émotion, qui s’est terminée dans les ruelles vénitiennes du magnifique Venetian Hôtel. Sans doute le plus beau selon moi, avec son ciel peint trompe l’œil qui parait tellement réel, son canal intérieur où l’on peut se promener en gondole, sa place Saint Marc et tous ses petits restaurant, et ses jolies boutiques dans la ville de Venise. Tout parait si réel que notre cœur ne peut s’emplir que de magie et de romantisme. Je remercie tout particulièrement les touristes chinois pour avoir un peu brisé mon imagination à ce moment là! Puis nous sommes enfin rentrées à l’hôtel après avoir dîné d’un croissant, et d’une petite partie de casino.
Las Vegas retrouve tout son charme la nuit…

Poster le premier commentaire